Ma route des vins de l'Aude


Aller au contenu

Menu principal:


Cuxac d'Aude

Patrimoines culturels et historiques > Cuxac d'Aude

- LA PLACETTE CORBEIL :

Cette place fût appelé la place du Puits aux Chiens. Elle situe à l'intérieur des remparts juste en face de la Porte de l'Aude où cheminaient les voyageurs venant de Narbonne. Sur le linteau de la maison n°3, une coquille St Jacques est gravée, ceci est un signe de pèlerinage sur le chemin de St Jacques de Compostelle. Au centre de la place, se dresse une fontaine médiévale du XI siècle.

- LES RUES DU VILLAGE :

Elles sont l'essence même du village. On peut y trouver différents vestiges sur les maisons comme dans la rue d'Androuve où prône dans une niche un Saint en plâtre d'environ de 40 cm avec le bâton du pèlerin rappelant que le village était une étape sur " La Comi Nostre " (Notre Chemin ").

- LA PLACE ST MARTIN :

Située au cœur du village, les habitants s'y rencontraient à l'ombre des ormeaux centenaires abattus depuis peu. On peut y voir la porte Ouest des remparts du village et une fontaine Wallace datant de 1895 où est sculpté 4 fillettes représentant la Bonté, la Simplicité, la Charité et la Sobriété, elles portent un dôme ornée de dauphins.

- LA PLACE SIEUR AUNE :

Cette petite place sur une butte abrite la maison de Léon Escalaïs (1895-1940), chanteur d'opéra qui connut son heure de gloire sur les plus grandes scènes du monde.


- L'EGLISE ST MARTIN :

Commencée au Xème siècle, sa partie mérovingienne est visible du côté de la Sacristie bien qu'elle soit, en partie, occultée par la Chapelle des Pénitents Blancs. Le reste de l'édifice est Roman et le sol en pierre est d'origine. Les armoiries de Cuxac (un agneau portant un étendard barré de la croix des croisés) figurent sur le vitrail surmontant la porte ouest qui est l'entrée principale. La chapelle Saint-Roch, située au sein de l'église, abrite une statue du Saint surmontée d'une coquille Saint Jacques témoin du passage de pèlerins se rendant à Compostelle.

- LA CHAPELLE DES PENITENTS BLANCS :

Construite au XVIIème siècle, elle referme les statues des 4 Grands Prophètes : Ezéchiel, Isaïe, Daniel, Jérémy et des fonts baptismaux en marbre de Caunes Minervois.

- NOTRE DAME DE MAGRI :

La chapelle fut dès l'an 1143 l'un des fiefs des Hospitaliers de Jérusalem, Ordre militaire qui soignait les pèlerins. En 1310, ils prirent le nom de Chevalier de Rhodes et en 1530 celui des Chevaliers de Malte. Elle contient une petite madone en bois polychrome de cèdre noir du Liban, d'une hauteur de 45 cm, que les religieux avaient ramenés de Jérusalem à Cuxac. La clé de voûte, seul vestige restant de l'église du XIIème siècle, représente le blason de Cuxac. Dans le jardin, s'élève la statue grandeur nature de " La Vierge des Sept Douleurs ". Elle se situe sur le chemin du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle et elle était un lieu de refuge à touts les pèlerins.

- LES GLACIERES :

Datée du XVIIème siècle, les glacières conservaient la glace jusqu'en été afin que les puissants du royaume puissent profiter de sorbet lors des chaleurs estivales. Cette glace était recueillie au Pic de Nore au plus froid de l'hiver et était acheminée par charrette pendant la nuit afin d'éviter toute fonte. Cette glace traversait différents villages comme Cuxac d'Aude, Fleury, Narbonne, Béziers et pouvait remonter jusqu'à Montauban grâce au Canal Du Midi.
Ces glacières ont deux particularités :

- Elles sont deux côte à côte, ce qui n'est pas courant ;

- Les portes sont orientés plein sud, alors que toutes les glacières sont ouvertes vers le Nord pour éviter que la glace ne fonde trop vite ;


ATTENTION L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE | montsarratchristophe@gmail.com

Retourner au contenu | Retourner au menu