Ma route des vins de l'Aude


Aller au contenu

Menu principal:


Histoire du vignoble narbonnais

En 118 av. J.-C., une colonie romaine du nom de Colonia Narbo Martius fut créée d'après le nom du consul romain Quintus Marcius Rex.
Des pieds de vigne furent planté à fin produire le vin sur place.

Au fil des ans, l'époque Romaine, le vignoble narbonnais devient puissant et réputé. On exportait ses vins dans des amphores à travers tout l'empire romain.

Au point qu'au Ier siècle, l'empereur Domitien ordonna de faire arracher ces vignes qui faisaient de l'ombre à celles d'Italie...

Les techniques et les cépages ayant migré le long des vallées de l'Aude puis de la Garonne; et remontant le Rhône jusqu'à la Bourgogne, les grands vignobles de France sont bien les héritiers de ce vignoble de 2 000 ans.

Avec la désagrégation de l'empire Romain, la région se trouve isolée et entraîne la décadence du vignoble. La région reste à l'écart des grandes cités et des routes commerciales. Le réseau monastique d'abbayes, décimé par les croisades des Cathares, est alors, contrairement à la Bourgogne, bien trop faibles pour maintenir la tradition des grands vins.

Ce n'est qu'avec l'arrivée du chemin de fer que le vignoble reprend vie. Avec la naissance des mouvements syndicalistes et coopératifs, il se développe. L'arrivée d'une nouvelle génération de passionnés dans les années 80 et 90 le fait renaître.

De la Montagne Noire au massif des Corbières, ces versants montagneux offrent des conditions favorables à la viticulture.

Dans ce pays de crêtes et d'oppidums, chaque village a sa fierté et souhaite que cela se sache.

Cette recherche d'authenticité transporte dans le langage des sens la vérité de cette culture du ''savoir vivre''. Et les mille accents et nuances de ses innombrables coteaux, collines et vallées offrent des vins agréables et faciles à boire. Parfois, des éclats solaires. Et toujours cette rémanence de garrigue qui donne l'impression d'avoir l'été en bouche.


ATTENTION L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE | montsarratchristophe@gmail.com

Retourner au contenu | Retourner au menu