Ma route des vins de l'Aude


Aller au contenu

Menu principal:


Moussan

Patrimoines culturels et historiques > Moussan

- L'EGLISE NOTRE DAME :

¢ Elle est placée sous le vocable de Sainte-Marie. Elle a été construite au début du XIIIe siècle sur le site d'un hôpital. Le portail en plein cintre se trouvait à l'origine, sur le côté Sud. A l'intérieur, les chapiteaux montrent un décor de vigne avec grappes qui est caractéristique des premières sculptures gothiques dans la région. On peut dater cette œuvre de la fin du XIIIe siècle.

- CHAPPELLE SAINT-LAURENT :

¢ Le monument est établi à proximité de l'ancienne villa gallo-romaine de Trencianum. A l'ère carolingienne, l'emplacement est toujours occupé par une villa. Ce monument fût construit à fin de servir d'église au grand domaine. Il sera placé ensuite sous la juridiction du chapitre de la cathédrale Saint-Just et Saint-Pasteur de Narbonne et sous une grande contestation du Consul de Moussan. La chapelle servait d'étape aux moines cisterciens de Fontcalvy en direction de l'abbaye de Frontfoide.
¢ En 1763, le lieu est connu comme " Mouniélou " (petit prieuré) et est mentionné comme " Hermitage " sur la carte de Cassini. Sur la porte d'entrée, se trouve un linteau en marbre taillé dans un seuil de porte gallo-romaine et un arc triomphal outrepassé construit dans la tradition wisigothique.

- LA TRAILLE :

Les trailles étaient de sortes d'attache permettant aux bateaux de s'amarrer et de coulisser sur le câble tendu entre les deux tours situés sur les rives nord et sud de l'Aude. Les embarcations empruntent le cours de l'Aude afin de rejoindre le canal de la Robine par l'écluse de Moussoulens vers le Sud, et les canaux de Jonction et du Midi vers le Nord. Une fois attaché aux trailles, le bateau pouvait dériver en toute sécurité vers l'autre berge afin d'effectuer un demi-tour sans être emporté par le courant.




- LE PONT :

Ce pont est situé après la traille et avant l'écluse de Moussoulens. Sa spécificité vient de son architecture de style " EIFFEL ". Il sert à l'heure actuelle aux trafics ferroviaire.

- L'ECLUSE DE MOUSSOULENS :

Narbonne manquant d'eau voit son activité décliner, son commerce portuaire ralentit et l'insalubrité grandit. Pour ramener une partie des eaux de l'Aude vers Narbonne, dès le début du XVe siècle, des travaux sont réalisés au lieu-dit " Grand Moussoulens ", sur l'ancien site du " Gua Rabios " (le gué furieux ). Cette réalisation débouche sur la création d'une nouvelle robine, l'ancêtre de l'actuel " Canal de la Robine ". La Robine fût reliée au Canal du Midi grâce à la réalisation du Canal de Jonction.

Anecdote :

Au début du XXe siècle, vivait à Moussan, un prédicateur qui s'appelait BOEUR. Assigné à résidence, vivant reclus dans sa maison, cette personne avait prédit les deux guerres mondiales et que l'homme irait sur la lune.



ATTENTION L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE | montsarratchristophe@gmail.com

Retourner au contenu | Retourner au menu