Ma route des vins de l'Aude


Aller au contenu

Menu principal:


Vinassan

Patrimoines culturels et historiques > Vinassan

- L'EGLISE SAINT-MARTIN :

Elle est dédiée à Saint-Martin, elle fût mentionnée en 899 dans une chartre de Charles-Le-Simple comme donation en faveur d'Arnuste, archevêque de Narbonne. L'église qui existe actuellement a été construite en style dit " néo-roman " en 1920 gardant toutefois l'abside centrale datant du XIe siècle.

- L'ABSIDE ANCIENNE :

Elle est datée du XIe siècle par son architecture typique en style " lombard ". Sa conservation parait surprenante car à l'époque gothique, ce genre d'église sombre et vielles était souvent remaniée pour prouver la richesse des habitants. L'abside est classée Monuments Historiques depuis 1951.

- LES CADRANS SOLAIRES :

Sur le côté sud, un cadran solaire est encore intact. Un autre cadran solaire est situé au milieu de l'abside centrale. Il est établi sur deux pierres sous un soleil à huit branches (soleil de justice). Il permettait d'indiquer aux passants qu'ils étaient orientés face au soleil levant.

- LES RUES DU VILLAGE :

Elles sont l'essence même du village. On peut y trouver des signes jacquaires au-dessus des portes de certaines maisons laissant présager que Vinassan fut un village où des pèlerins se seraient installés après leur long parcours.

- LA GLACIERE :

Elle est la seule glacière des environs avoir été restaurée entièrement depuis 2003. En effet, cette glacière a connu un passé glorieux (300 ans). Le Cardinal de Richelieu donna l'autorisation de construire des " glacières pour la consommation de la neige et de la glace" concession obtenue pour 10 ans. Datée du XVIIème siècle, les glacières conservaient la glace jusqu'en été afin que les puissants du royaume puissent profiter de sorbet lors des chaleurs estivales. Cette glace était recueillie au Pic de Nore au plus froid de l'hiver et était acheminée par charrette pendant la nuit afin d'éviter toute fonte. Cette glace traversait différents villages comme Cuxac d'Aude, Vinassan, Fleury, Narbonne, Béziers et pouvait remonter jusqu'à Montauban grâce au Canal Du Midi. La glace était à ce point convoité que le roi Louis XIV, en 159, avait cru bon d'instituer un monopole et un " privilège de la glace neige " en Languedoc. Des lettres patentes accordaient la permission de construire des glacières en tous lieux et en tous endroits de la province, et d'y faire vendre de la glace.

- LA CLAPE :

Autrefois île, la Clape a toujours été occupée par l'homme et notamment par les romains qui ont construit de nombreuses " villae " aux emplacements des domaines viticoles (les Monges, Langel, Moujan) et des villages actuels. Le massif de la Clape (" clapas " en occitan signifie tas de cailloux) est soumis à une mesure de protection Site Classé depuis 1973, pour la richesse de sa faune, sa flore, sa préhistoire, sa géologie.


ATTENTION L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE | montsarratchristophe@gmail.com

Retourner au contenu | Retourner au menu